Vidéo: La Croix-Rouge déploie des hôpitaux de campagne dans des endroits isolés – et les blessés continuent d’affluer

L’hôpital local à Dhunche, une collectivité éloignée, a été détruit et les patients reposent dans des tentes à l’extérieur. On compte déjà beaucoup de  blessés et leur nombre devrait augmenter au cours des prochains jours, avec l’arrivée des patients provenant des villages éloignés.

Au début de la semaine, France Hurtubise, une de nos délégués, et les membres de son équipe sont arrivés au village de Dhunche où ils ont installé un hôpital de campagne pour soigner les blessés. En entrevue à Radio-Canada, elle nous raconte:« La Croix-Rouge canadienne s’est installée à Dhunche, une région plus éloignée et difficile d’accès, à 2 heures de la capitale. Les routes pour s’y rendre sont coupées, nous avons donc dû déployer le personnel médical et de logistique ainsi que tout l’équipement, par hélicoptère. La première partie de l’hôpital de campagne est en opération et notre équipe est déjà en mesure d’aider le personnel médical local à prodiguer des soins aux sinistrés. »

La Croix-Rouge canadienne a dépêché un hôpital de campagne à Dhunche avec la collaboration de la Croix-Rouge philippine et de  la Croix-Rouge de Hong Kong. Les routes étant devenues impraticables, le premier chargement de matériel et les 14 membres de l’équipe ont dû être transportés par hélicoptère de Katmandou à Dhunche.
 


« Depuis que la population a appris que nous étions sur place, le nombre de patients a quintuplé. Jusqu'à maintenant, nous avons soigné 250 patients. », a précisé France. 

« Les gens ont surtout des plaies ouvertes et il est important d'agir très rapidement, car on sait que les patients risquent l'amputation si ces plaies ne sont pas traitées dans les premiers jours. On met en place une clinique mobile, avec la Croix-Rouge du Népal, qui aura pour objectif de se promener dans les villages plus éloignés afin d'amener les personnes ayant besoin de soins urgents à notre hôpital de campagne. »

« Une chose est certaine: beaucoup de travail nous attend », a conclu France.

Photo : Aapo Huhta, Croix-Rouge finlandaise

Les Canadiens désireux de soutenir les opérations de secours peuvent contribuer au Fonds séisme au Népal et dans la région

Le gouvernement du Canada jumellera les dons versés par les Canadiens entre le 25 avril 2015 et le 25 mai 2015. 
 
comments powered by Disqus