Aller au contenu
 

Cinq mythes tenaces sur la glace

Bien connaître les règles de sécurité sur la glace est essentiel dans nos contrées glacées. On entend, malgré tout, un grand nombre de faussetés sur le sujet. Voici quelques mythes courants à chasser à grands coups de balais. La glace n'est jamais sécuritaire à 100 % : soyez prudents en tout temps.

 skating-on-ice-(1).jpg

Mythe no 1 : Le froid rend la glace solide, épaisse et sécuritaire

Les changements de température, le vent, la neige recouvrant la glace, les courants et la modification du niveau de l’eau peuvent affaiblir la glace. De plus, l’épaisseur de la glace n’est pas uniforme : elle peut passer de 30 cm d'épaisseur dans une zone à quelques centimètres un peu plus loin.
 
Mythe no 2 : La neige aide à la formation rapide de la glace
La neige forme une couverture au-dessus de la glace en l'isolant et en la faisant parfois même fondre. Plus mince et plus fragile que la glace exposée, la glace sous la neige ne peut souvent même pas supporter le poids d'une personne.
 
Mythe no 3 : La glace épaisse est toujours solide
La glace épaisse peut être affaiblie par des couches de neige ou de l'eau. Les glaces du printemps et celles qui ont subi des gels et des dégels fréquents peuvent à la fois être épaisses et très fragiles. La glace la plus solide est bleu pâle.

Mythe no 4 : Un bon nageur peut facilement se sortir de l’eau glacée
Savoir nager ne suffira pas à vous sauver si vous tombez dans un plan d’eau glacé. Un corps immergé dans l'eau très froide tombe rapidement en choc thermique. En aussi peu que cinq minutes, vos membres refuseront de bouger et il sera alors impossible de nager. Ne comptez jamais sur vos compétences de natation pour une urgence sur la glace, assurez-vous plutôt que les conditions sont sécuritaires.
 
Mythe no 5 : Le froid extrême crée de la glace épaisse et sécuritaire
Au contraire, une vague de froid soudaine et de très basses températures peuvent affaiblir la glace en provoquant de grandes fissures en moins d'une journée alors qu'une vague de chaleur mettra parfois plusieurs jours à transformer la glace.
 
Ne vous aventurez jamais sur la glace, à moins d’être absolument certain qu’elle est suffisamment épaisse. La couleur de la glace indique sa qualité et sa portance. La glace bleue est la plus solide, alors que la glace grise est dangereuse. Évitez la glace qui a récemment subi un gel, un dégel, puis un nouveau gel. L’épaisseur de la glace doit être d’un minimum de 15 cm pour le patinage, la marche ou le ski en petit groupe, 20 cm pour les grands groupes et 25 cm pour les motoneiges ou les VTT.
 
Vous trouverez plus de conseils en matière de sécurité sur la glace sur notre site Web
 

 
comments powered by Disqus