Community-Centre-Evacuation.jpgLa semaine dernière, lorsqu’un train du CN contenant du pétrole a déraillé et s’est enflammé au milieu d’une zone rurale au nord-ouest du Nouveau-Brunswick, une équipe de bénévoles de la Croix-Rouge a immédiatement été mobilisée pour venir en aide à une centaine de personnes évacuées.
 
Cette intervention d’urgence est survenue peu de temps après une tempête de verglas qui a privé d’électricité plus de 50 000 personnes au Nouveau-Brunswick.
 
Une quinzaine de bénévoles et deux employés des régions de Woodstock, Fredericton, Oromocto et Moncton ont été déployés pour opérer un centre d’accueil et d’information au village de Plaster Rock situé près du site du déraillement de train.
Photo-2-Plaster-Rock.jpg
Les membres de l’équipe se sont relayés 24 heures sur 24 pendant près de cinq jours,  pour coordonner l’hébergement et offrir plus de 400 repas, une quarantaine de bons d’achat pour de l’essence et une grande quantité de bouteilles d’eau offertes par le CN pour assurer l’approvisionnement d’eau potable aux gens déplacés jusqu'à ce que les puits privés soient testés pour éviter toute contamination.
 
L’équipe a aussi aménagé des lits et distribué des couvertures et des fournitures de première nécessité pour l’hébergement des sinistrés.
 
Photo-3-Plaster-Rock-(1).jpg La majorité des 45 familles résidant dans un rayon de deux kilomètres du déraillement ont pu regagner leur domicile après quatre jours excepté trois familles localisées plus près du site de l’accident. 
 
Une fois de plus, les bénévoles de la Croix-Rouge ont fait preuve d’un dévouement sans borne pour aider les personnes touchées par une catastrophe.





 Photo-1-Plaster-Rock-2.jpg
De droite à gauche : les bénévoles Carolyn Wanamaker, Kateryna Kryniw, Glen Martin, Janice Miller et Valerie Slipp.