Les événements Bouge pour la Croix-Rouge approchent à grands pas. Cette semaine, nous nous sommes entretenus avec Daniel Blouin, athlète et entraîneur sportif professionnel qui participera à l’événement de Québec le 23 septembre prochain.

Daniel court depuis qu’il a environ dix ans. Adolescent, il participait déjà à des compétitions et il ne s’est jamais arrêté depuis. Entraîneur au campus de Notre-Dame- de-Foy où il accompagne surtout de futurs policiers et ambulanciers, il offre aussi du coaching individuel tant pour les débutants que les coureurs plus avancés.

Son plus bel accomplissement sportif ?

« Étonnamment, c’est le printemps dernier, à 34 ans, que j’ai réalisé mon meilleur temps soit 1 h 07 min. 42 secondes pour les 21.1km du Demi-marathon international de Québec. Je m’étais entraîné solidement tout l’hiver, mais personne ne pensait que je pouvais battre mon record de 1 h 08 ! »

Vous vous entraînez combien de jours par semaine?

« Je cours normalement 6 fois par semaine et je me garde une journée de repos. C’est important physiquement et moralement de se donner un temps de récupération. En plus, un bon 3/4 de mon entraînement n’est pas forçant, je fais mon jogging en parlant. Il n’est pas recommandé de pousser la machine à fond à chaque entraînement, mais plutôt d’y aller progressivement et d’ajouter un peu plus de temps chaque semaine. »

Qu’est-ce que ça mange un coureur comme vous?

« Je ne suis pas de diète particulière, je mange bien et ne pas faire d’excès. Les gens veulent souvent tout faire d’un coup : la diète et l’entraînement à fond. Si on suit bien le Guide alimentaire canadien et on dépense autant d’énergie qu’on consomme, on obtient de bons résultats. Pour bien comprendre les besoins nutritionnels des sportifs, je recommande le livre : Nutrition, sport et performance qui est clair et bien vulgarisé. »

Quel est votre gadget technologique préféré pour la course ?

« J’aime beaucoup la montre Garmin 610 avers GPS intégré. Elle calcule bien le rapport de vitesse/distance et les pulsations cardiaques, ce qui permet de bien suivre votre progression au fil de jours. »

Quel conseil général donneriez-vous aux gens qui s’entraînent à la course?

« La règle d’or, c’est la régularité. Il est beaucoup plus difficile de progresser si votre entraînement est irrégulier. Il faut aussi commencer à basse intensité sinon vous risquez de plafonner rapidement et de prendre l’envie de courir. Le sport doit aussi être une détente! Il est aussi beaucoup plus facile de commencer à courir l’automne que l’été. On respire mieux et on dépense moins d’énergie à combattre la chaleur. »

Pourquoi participez-vous à Bouge pour la Croix-Rouge?

« C’est ma façon d’aider le mouvement que l’on connaît tous. Je crois aussi que la mise en forme est essentielle pour la santé et cet événement invite les gens à bouger. Le défi est ouvert aux sportifs de tous les niveaux et j’y vais avant tout pour m’amuser que pour la performance. »

Vous pouvez en suivre les entraînements de Daniel sur son site Web et vous le verrez à l'événement Bouge pour la Croix Rouge à Québec le 23 septembre.