Intégration d’une formation sur l’intervention en cas d’empoisonnement aux opioïdes aux formations de secourisme et de RCR de la Croix-Rouge

Ottawa | 08 septembre 2021

Dans le but de sauver des vies, la Croix-Rouge canadienne a intégré à l’ensemble de ses programmes de secourisme et de RCR offerts partout au pays une formation permettant de repérer les victimes d’un empoisonnement aux opioïdes et de leur porter secours.

Cette initiative est la première d’une série de mesures financées par le Programme sur l’usage et les dépendances aux substances (PUDS) de Santé Canada. Ce programme vise à réduire le nombre de décès liés aux opioïdes en favorisant l’accès des Canadien(ne)s à la formation et aux médicaments permettant de stabiliser les personnes empoisonnées le temps qu’elles puissent obtenir une aide médicale.

« Nous avons pu constater par nous-mêmes les effets dévastateurs de la crise des opioïdes sur les familles et les communautés canadiennes », explique Conrad Sauvé, président et chef de la direction de la Croix-Rouge canadienne. « C’est pourquoi nous sommes heureux d’avoir l’occasion de mettre les compétences et l’expérience de la Croix-Rouge au service d’une initiative qui, selon nous, est un élément essentiel pour tenter de résoudre des enjeux sanitaires et sociaux très complexes. »

De janvier 2016 à décembre 2020, plus de 21 000 décès vraisemblablement liés aux opioïdes ont été répertoriés au Canada, et 97 % d’entre eux sont survenus par accident. La crise a empiré depuis le début de la pandémie de COVID-19, puisque 6 214 décès ont été enregistrés en 2020 seulement.

Plus particulièrement, ce sont 7,9 millions de dollars qui seront versés à la Croix-Rouge au cours des trois prochaines années par l’entremise du programme PUDS. Joignant ses efforts à ceux d’Ambulance Saint-Jean, la Croix-Rouge sera ainsi mieux outillée pour sensibiliser la population à l’empoisonnement aux opioïdes et donner des formations relatives à l’intervention sur de multiples plateformes, en plus de concevoir et de mettre à jour un système permettant aux Canadien(ne)s d’accéder plus facilement à la naloxone, un médicament permettant de renverser temporairement certains des effets les plus dommageables des opioïdes sur l’organisme.

L’une des priorités du projet sera de venir en aide aux personnes les plus à risque de souffrir de surdose d’opioïdes dans des communautés sous-desservies, éloignées, rurales ou autochtones.

« Les recherches montrent que les petites communautés sont particulièrement touchées par cette crise. En effet, une étude réalisée par l’Institut canadien d’information sur la santé a révélé que les hospitalisations liées aux opioïdes sont au moins deux fois plus nombreuses dans les communautés de 50 000 à 99 999 personnes que dans les villes de plus de 500 000 habitants », affirme Conrad Sauvé.

Dans le cadre du programme PUDS, l’Université de Toronto réalise une étude visant à cibler les communautés où des abus d’opioïdes sont plus susceptibles de survenir. Ces communautés pourront par la suite définir leurs besoins et cibler les lacunes des interventions actuelles ainsi que les solutions possibles.

Les résultats de cette étude orienteront également l’élaboration et la prestation d’une formation exhaustive sur les opioïdes que nous prévoyons lancer plus tard cet automne dans l’ensemble des provinces et des territoires, sauf au Québec, où un programme semblable existe déjà.

La Croix-Rouge offrira en 2022 la formation autonome en ligne sur l’intervention en cas d’empoisonnement aux opioïdes. Les personnes qui s’y inscriront pourront également commander des trousses de naloxone.

Au cours des trois prochaines années, la Croix-Rouge prévoit offrir la formation sur l’intervention en cas d’empoisonnement aux opioïdes à 1,5 million de Canadien(ne)s et aider des millions de personnes à mieux comprendre les risques, les préjugés et les facteurs de vulnérabilité entourant l’abus d’opioïdes.

Pour vous inscrire dès maintenant à cette formation intégrée aux programmes de secourisme et de RCR de la Croix-Rouge, consultez le macr.croixrouge.ca. Le contenu de la formation, conforme aux plus récentes lignes directrices des autorités sanitaires provinciales et territoriales, est actuellement offert en classe dans certaines régions.


À PROPOS DE LA CROIX‑ROUGE CANADIENNE
Que ce soit au Canada ou à l’étranger, la Croix-Rouge s’assure d’être auprès de la population avant, pendant et après une catastrophe. Membre du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, qui est composé de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, du Comité international de la Croix-Rouge et de 192 Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, la Croix-Rouge canadienne a pour mission d’aider les personnes et les communautés dans le besoin au Canada et dans le monde et de renforcer leur résilience.

LIGNES DE RELATIONS AVEC LES MÉDIAS
En anglais : 1 877 599-9602
En français : 1 888 418-9111

@CroixRouge_Qc | facebook.com/CroixRougeQuebec | croixrouge.ca/blogue 
 
Section Widgets