La Croix-Rouge à l’œuvre dans les Bahamas dévastées par Dorian

Topics: Amériques, Situations d'urgence et catastrophes dans le monde
02 septembre 2019

Crédit photo: U.S. NOAA NWS National Hurricane Center
L’ouragan Dorian, une tempête de catégorie 5, a frappé les Bahamas de plein fouet, semant la destruction sur les îles d’Abaco et de Grand Bahama. Les bilans initiaux des autorités et des responsables de la Croix-Rouge sur le terrain font état de dommages colossaux. La véritable ampleur des besoins humanitaires demeure toutefois incertaine, car l’ouragan continue de déverser des pluies torrentielles sur les îles.

De nombreux habitants insulaires se retrouvent sans toit à la suite du passage destructeur de l’ouragan, qui a ravagé maisons et bâtiments. En effet, près de 13 000 habitations auraient été détruites ou lourdement endommagées par Dorian. Sur l’île d’Abaco, l’eau salée de la crue entraînée par la tempête a contaminé les puits, privant ainsi de nombreux résidents d’eau potable.

« Nous commençons à nous faire une idée de l’impact et prenons des mesures pour appuyer le travail des bénévoles de la Croix-Rouge sur le terrain, » explique Chiran Livera, gestionnaire d’opérations à la Croix-Rouge canadienne. « La phase de secours d’urgence durera plusieurs jours, le temps que les équipes parviennent dans les zones sinistrées pour y apporter de l’aide. Nous sommes en train de mobiliser notre réseau international pour renforcer les efforts de la Croix-Rouge locale. Pour l’instant, notre priorité est de répondre aux besoins fondamentaux : nourriture, eau, abri et soins de santé. »

Les systèmes de communications dans les îles d’Abaco et de Grand Bahama n’ont pas résisté au passage de l’ouragan et les habitants des Bahamas ne sont pas au bout de leurs peines : la tempête avance maintenant à une vitesse d’environ 8 km/h et pourrait mettre encore deux jours avant de quitter les Bahamas.

La Croix-Rouge des Bahamas a mobilisé des centaines de bénévoles locaux dûment formés aux opérations d’urgence afin de venir en aide à la population se trouvant dans le sillon de l’ouragan. Grâce à l’aide financière de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, les équipes s’affairent à fournir à quelque 500 familles du matériel pour s’abriter temporairement, notamment des bâches, de l’équipement de cuisine et des chargeurs solaires pour téléphones portables.

Ces mêmes 500 familles recevront également des fonds qui leur permettront de réparer leur domicile et de remplacer les effets personnels perdus dans la tempête tout en stimulant l’économie locale à court terme. 
 
La Croix-Rouge américaine se prépare également à l’arrivée de l’ouragan, qui pourrait potentiellement toucher des millions de gens. Près de 50 000 résidents de la Floride, de la Géorgie et des Carolines pourraient avoir besoin d’hébergement de secours. Des centaines de bénévoles et des stocks d’urgence ont été mobilisés aux États-Unis. La Croix-Rouge américaine encourage tous ceux qui se trouvent dans la trajectoire de Dorian à se préparer sans plus tarder.
 
Si vous habitez aux États-Unis, vous trouverez des renseignements sur les centres d’évacuation sur le site redcross.org.
 
La Croix-Rouge canadienne demeure en communication avec ses homologues internationaux et se tient prête à dépêcher du personnel et du matériel d’urgence pour appuyer les opérations, au besoin. 

Les Canadiens qui souhaitent appuyer les opérations en réponse à cette catastrophe peuvent faire un don au Fonds de secours : ouragan Dorian. Les fonds amassés permettront à la Croix-Rouge d’apporter des secours et d’accompagner les gens dans leur rétablissement.