Un nouveau local pour la Boîte Verte

Sujets: Québec
03 juillet 2015

claude_grenier-5500_original_Boite-verte.jpg
La Boîte Verte, coopérative de solidarité et épicerie d'aliments naturels, était nichée au cœur du centre-ville de Lac-Mégantic. Elle a été coincée dans le périmètre de la zone sinistrée à la suite des événements du 6 juillet 2013. Impossible d'avoir accès à la boutique, tout était à refaire. La Boîte Verte n'était plus. Madeleine Chalifour, présidente de la coopérative, n'avait ni l'énergie ni la force de tout recommencer à zéro.

Alors que les administrateurs de La Boîte Verte ne voyaient plus de solution, une collègue est arrivée au bon moment et a généreusement offert d'utiliser deux pièces de sa maison pour y installer temporairement la coopérative de solidarité. La motivation de cette collègue a donné l'énergie dont avait besoin l’équipe de La Boîte Verte pour continuer : « Elle nous a donné du gaz! », raconte Mme Chalifour en parlant de son amie. Même si l'épicerie avait finalement pignon sur rue, l'inventaire était plutôt petit et le chiffre d'affaires par conséquent beaucoup moins élevé.

Pour Madeleine Chalifour, pendant près d’une année, l'aide de la Croix-Rouge s'est avérée indispensable à bien des égards. Cette aide lui a permis de faire l'épicerie chaque semaine alors qu'elle n'avait aucun revenu. Elle lui a aussi donné la chance de faire plusieurs heures de bénévolat pour la Boîte Verte. « Je remercie grandement la Croix-Rouge, je voulais dire merci à tout le monde, mais je ne savais pas comment m'y prendre. L'aide apportée a été très importante », explique Mme Chalifour.

La recherche du local pour y installer la Boîte Verte ne s'est pas déroulée sans difficultés. Après plusieurs mois, les administrateurs ont eu  la possibilité de faire l'achat d'un immeuble. C'est à ce moment que la Boîte Verte s'est tournée vers la Croix-Rouge. « Sans la Croix-Rouge et les organismes de développement, le projet de relocalisation de La Boîte Verte n'aurait jamais pu voir le jour », précise Madeleine Chalifour.

Aujourd'hui bien installée dans ses nouveaux locaux, La Boîte Verte est florissante et continue d'offrir le service d'épicerie de produits biologiques à la communauté méganticoise. D'ici quelques semaines, elle ouvrira même un restaurant et une terrasse afin d'y accueillir tous ceux et celles qui apprécient la saine alimentation issue de produits locaux et biologiques.

En ce qui concerne l'avenir de La Boîte Verte, Madeleine Chalifour envisage plusieurs projets de toutes sortes, mais il ne serait pas surprenant de voir un jour le nom de La Boîte Verte ailleurs qu'à Lac-Mégantic.

À lire : le rapport synthèse Deux ans après Lac-Mégantic