Nicole a été déployée en Alberta pour prêter main forte aux sinistrésNicole Beauchamp est bénévole à la Croix‑Rouge. Cette femme, son mari Robert et toute sa petite famille se mettent au service de leur collectivité et de leur pays depuis longtemps. En effet, Mme Beauchamp participe aux opérations de la Croix‑Rouge depuis maintenant 20 ans. Elle a passé une partie de son été à aider les personnes qui ont dû évacuer leur foyer en raison des feux de forêt en Alberta, en se rendant d’abord à Edmonton en mai, puis à Calgary en juin et en juillet.

Selon Mme Beauchamp, certaines personnes évacuées arrivaient au bureau de la Croix‑Rouge en panique ou en pleurs, mais partaient toujours le cœur soulagé. « Ma récompense, c’est de voir ces gens retourner à la maison le sourire aux lèvres », raconte-t-elle.

Mme Beauchamp est une Mère de la Croix d’argent. En 2007, elle a perdu son fils, feu caporal Nicolas Beauchamp, un technicien médical au sein de la 5e ambulance de campagne basée à Valcartier, lorsque le véhicule dans lequel il voyageait a été touché par une bombe en bordure de route près de Kandahar, en Afghanistan. Il avait 28 ans.

Mme Beauchamp et son mari Robert font aussi du bénévolat auprès du groupe d’entraide pour les personnes en deuil des forces armées. Ce groupe l’aide à vivre son propre deuil, et avec son mari Robert, elle encourage les autres à « ne pas perdre espoir, même après une telle tragédie, et à accepter que la vie se poursuit. » Pendant son séjour à Calgary, Mme Beauchamp a été invitée au Stampede de Calgary ainsi qu’à un souper au Musée militaire, où elle a eu l’occasion de rencontrer d’autres Mères de la Croix d’argent.

 
Nicolas BeauchampLe bénévolat a toujours été une affaire de famille pour les Beauchamp. Nicolas était aussi bénévole de la Croix‑Rouge, et Robert a notamment aidé à gérer les dossiers des personnes inscrites auprès de la Croix-Rouge à la suite de feux de forêt. L’an dernier, Robert s’est rendu en Saskatchewan pour aider les résidents ayant été chassés de leur domicile par des feux de forêt. Mme Beauchamp et son mari font des missions pour la Croix‑Rouge à tour de rôle, de façon à ce qu’il y ait toujours quelqu’un à la maison pour entretenir le domicile et s’occuper du chien.

Mme Beauchamp affirme que les gens demandent souvent à elle et à son mari ce qui les motive à faire du bénévolat. Leur réponse est toujours la même. « Nous faisons du bénévolat pour aider les personnes qui en ont besoin, dit-elle. Ça fait du bien d’aider les gens ». Le couple espère avoir un jour l’occasion de travailler avec la Croix-Rouge canadienne à l’étranger.

Photos par : 
Sundeep Grewal/Croix‑Rouge canadienne
Cpl Martine Morin/Forces armées canadiennes/La Presse canadienne