Le Programme First Contact à Vancouver

Bon nombre de demandeurs d’asile disposent de très peu de moyens lors de leur arrivée à Vancouver et sont alors confrontés à la dure réalité de se retrouver sans abri. N’ayant pas connaissance des services pouvant leur venir en aide ou de personne sur qui compter, ils sont dans une situation très vulnérable. Le programme First Contact de la Croix-Rouge s’emploie à doter ces personnes des outils nécessaires pour éviter qu’elles ne s’enlisent dans l’isolement, la détresse et l’exploitation. 

En quoi consiste le programme First Contact?

Lancé le 1er novembre 2008, le programme First Contact offre aux réfugiés une aide d’urgence ainsi qu’un accès à des renseignements et à un service d’aiguillage par l’entremise d’une ligne téléphonique plurilingue disponible en tout temps.

Les réfugiés qui tentent de s’orienter au sein du système d’octroi de l’asile et de s’établir à Vancouver se heurtent à de nombreux obstacles, notamment les barrières linguistiques, les difficultés financières et une connaissance restreinte des organismes gouvernementaux, des prestataires de services, du système de transport et de la géographie locale. Les demandeurs d’asile sont plus enclins à s’adresser au programme First Contact en raison de la visibilité de la Société nationale de la Croix-Rouge ou du Croissant-Rouge dans leur pays d’origine. 

Le ministère de la Citoyenneté et de l'Immigration du Canada (CIC) et l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) à Vancouver ont consenti à remettre à tout demandeur d’asile – aux points d’entrée au pays, dans les centres de détention et dans les bureaux de CIC – une carte de la Croix-Rouge indiquant les coordonnées du programme First Contact. Les personnes revendiquant le statut de réfugié après leur entrée au Canada ont aussi accès à ces services par l’entremise d’organismes communautaires.

L’aide offerte dans la langue maternelle des clients englobe divers services :

  • leur fournir des renseignements exacts et opportuns;
  • les orienter vers des organismes d’établissement ainsi que des ressources et services juridiques, parajuridiques, sanitaires, gouvernementaux et autres;
  • leur offrir un soutien d’urgence pendant les 72 heures suivant la revendication du statut de réfugié sous forme d’hébergement, de transport et de vivres.

Ces services sont actuellement offerts en plus de 17 langues, notamment l’anglais, l’espagnol, le cantonais, le mandarin, le panjabi, le farsi, le dari et le français.

Mise à profit des réussites antérieures

Le programme à Vancouver s’appuie sur la réussite de First Contact de la Croix-Rouge à Toronto et a été implanté à la demande d’organismes communautaires locaux, vu l’absence de services de première ligne de cette nature. Un examen approfondi de la viabilité du projet réalisée en 2007 a mené à la consultation de demandeurs d’asile nouvellement arrivés, d’organismes œuvrant auprès des réfugiés et d’autres intervenants clés. Cet examen a permis de cerner les lacunes dans les services et de définir la portée et les objectifs du programme First Contact

Coalition d’organismes

La Croix-Rouge a assuré la formation d’une coalition regroupant plus de 20 organismes communautaires, y compris le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, qui travaillent en collaboration pour venir en aide aux demandeurs d’asile. Le programme First Contact de la Croix-Rouge appuie ainsi les organismes à remplir leur mandat et renforce leur capacité à répondre aux besoins des clients vulnérables. 

Questions?

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Coordonnateur, First Contact
Tél. : 604 709-6656
Courriel : firstcontact@croixrouge.ca