Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo

Histoires du terrain

Améliorer les communications d’urgence en Haïti - un travail de pionnier

Hope
Une évaluation indépendante du programme de communication avec les bénéficiaires en Haïti, mis sur pied par la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, confirme l’importance d’informer la population à la suite d’une catastrophe.

Parmi les milliers de Haïtiens interrogés, 74 % ont déclaré avoir reçu des renseignements de la Croix-Rouge. De ce nombre, 96 % ont jugé que ces informations étaient utiles, 83 % ont déclaré qu’ils avaient agi sur la base des informations reçues et 73 % ont transmis les renseignements à leur entourage.

Au cours des 18 derniers mois, le programme de communication avec les bénéficiaires a diffusé des informations sur divers sujets, allant de la santé, de l’hygiène et du choléra aux alertes météorologiques et aux conseils en matière de préparation aux ouragans. De plus, le programme a évolué et mis davantage l’accent sur la communication bilatérale afin de permettre aux Haïtiens de s’exprimer et en vue de s’assurer que leurs opinions et leurs besoins sont représentés dans le processus de rétablissement.

Le programme tire parti de diverses technologies, anciennes et nouvelles, y compris les messages textes, une émission radiophonique hebdomadaire, des affiches dans les camps et un centre d’appel local.

Il est essentiel de permettre aux bénéficiaires de poser des questions au sujet des services que leur offre la Croix-Rouge. Grâce au partenariat avec un centre d’appel local, les bénéficiaires d’eau potable, de services d’assainissement et d’abris peuvent poser des questions et déposer des plaintes. En fait, 85 % des personnes interrogées étaient satisfaites de ce service et reconnaissantes d’avoir l’occasion de poser des questions. Cependant, seuls 10 % des répondants ont communiqué avec la Croix-Rouge. Il fallait donc se pencher sur cette question. Des mesures sont déjà prises pour régler le problème. Grâce au lancement d’une nouvelle ligne téléphonique de réponse vocale interactive en novembre 2011, les bénéficiaires disposeront d’informations enregistrées et d’un moyen facile et gratuit de formuler leurs commentaires par l’entremise de sondages auxquels ils pourront participer en appuyant sur les touches de leur téléphone.