Virus Ebola en Afrique de l’Ouest

Remarque : Le fonds suivant est maintenant clos. Vous pouvez appuyer notre travail régulier en faisant un don à la Croix-Rouge canadienne.

Les premiers cas de la maladie à virus Ebola qui ont été confirmés en Guinée, en mars 2014, ont  marqué le début de la plus grande épidémie d’Ebola de l’histoire, tant pour le nombre de personnes touchées que pour le rayonnement géographique. La crise est vite devenue l’une des pires urgences de santé publique mondiale des dernières années.
 
Depuis mars 2014, les Sociétés nationales de la Croix-Rouge des pays concernés, comme la Sierra Leone, le Libéria et la Guinée, géraient la crise en collaboration avec les systèmes de santé nationaux et l’appui de plusieurs Sociétés nationales partenaires comme la Croix-Rouge canadienne. L’intervention a misé sur un éventail d’activités : le dépistage et la surveillance des cas de contamination, la sensibilisation et la mobilisation sociale, le soutien psychosocial, l'inhumation sécuritaire et respectueuse des dépouilles mortelles ainsi que le traitement clinique des patients.
 
La Croix-Rouge canadienne a réagi à l’épidémie et a dépêché 56 délégués qui ont mis leur expertise au service de la lutte contre l’épidémie d’Ebola, mettant ainsi la Croix-Rouge canadienne au rang des Sociétés nationales ayant envoyé le plus de délégués. Grâce aux dons généreux des Canadiens et des organismes gouvernementaux, la Croix-Rouge canadienne a été en mesure d’apporter un soutien financier important aux activités de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge dans la région ainsi qu’aux efforts de coordination mondiale depuis les bureaux à Genève.
 
En plus de fournir des ressources humaines, la Croix-Rouge canadienne a aidé le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge à acheminer les ressources matérielles nécessaires à la mise sur pied d’un centre de traitement d’Ebola en Sierra Leone, ainsi que les fonds nécessaires à son exploitation au cours des premières semaines.
 
Depuis juillet 2015, notre stratégie tient compte de l’évolution de l’épidémie, sur le plan de l’ampleur et de la portée. Notre priorité demeure d’enrayer l’épidémie, de faire en sorte que le nombre de cas demeure à zéro et d’être prêts à intervenir efficacement si le virus réapparaît. Tandis que nos efforts se tournent vers la prévention et la mise en place d’une stratégie concertée en matière de contrôle épidémique, des initiatives voient le jour afin d’offrir du soutien aux personnes qui ont perdu leurs moyens de subsistance à cause de la crise. En effet, il importe de mettre des ressources sociales et économiques à leur disposition afin de favoriser leur rétablissement.
 
La Croix-Rouge canadienne continuera d’appuyer les Sociétés nationales de la Croix-Rouge et les collectivités touchées pendant qu’elles se relèvent de cette épidémie. Vos dons, ainsi que vos campagnes et vos initiatives de financement, font toute la différence pour les personnes affectées par le virus en Afrique de l’Ouest.
 
Voici comment les dons reçus ont aidé la Croix-Rouge canadienne à lutter contre le virus Ebola en Afrique de l’Ouest.