Sécurité nautique

Équipement de sécurité nautique

En plus d'avoir votre carte de conducteur d'embarcation de plaisance, vous êtes tenu par la loi de prévoir de l'équipement de sécurité à bord. Au strict minimum, vous devez toujours avoir :

  • VFI ou gilet de sauvetage homologué au Canada de la bonne taille pour chaque personne à bord;
  • ligne d’attrape flottante d’au moins 15 mètres de longueur;
  • lampe de poche étanche OU signaux pyrotechniques homologués au Canada (Type A, B ou C);
  • dispositif de signalisation sonore;
  • dispositif de propulsion manuelle (c.-à-d. une pagaie) OU ancre fixée à un cordage, une chaîne ou un câble d’au moins 15 m de longueur;
  • écope OU pompe à main;
  • extincteur de classe 5-BC.
  • Pour en savoir plus, veuillez consulter le site du Bureau de la sécurité nautique

En plus de prévoir l’équipement de sécurité ci-dessus, nous vous recommandons fortement d’avoir à bord les articles suivants en quantité suffisante pour chaque passager :

  • trousse de secourisme marin;
  • eau potable;
  • écran solaire;
  • chapeau;
  • lunettes de soleil;
  • vêtements secs (c.-à-d. chemise à manches longues);
  • collations;
  • allumettes à l’épreuve de l’eau;
  • canif

Sensibilisation aux dangers liés à l'alcool

Chaque année, des centaines de personnes meurent lors d'activités nautiques. La consommation d'alcool est en cause dans près de 65 % de ces décès.

On ne peut PAS combiner sans danger alcool, drogues et navigation.
Sécurité en bateau… Sobriété en bateau!

Les faits

Beaucoup de gens ne conduiraient jamais leur voiture après avoir consommé de l'alcool mais n'hésitent pas à combiner la navigation et l'alcool.

  • 37 % des plaisanciers au Canada avouent consommer de l'alcool chaque fois qu'ils utilisent leur bateau.
  • 66 % disent en consommer parfois en bateau.
  • Plus de 40 % des décès liés à la navigation de plaisance sont imputables à l'alcool.

Bien des gens pensent que c'est très bien de consommer de l'alcool en naviguant - mais en réalité, c'est inacceptable. Conduire une embarcation sous l'influence de l'alcool est aussi illégal que de conduire un véhicule dans cet état et peut être même beaucoup plus dangereux qu'on ne l'imagine.

L'alcool et le plaisancier

Comment l'alcool peut-il affecter un plaisancier?

De l'alcool, c'est de l'alcool : 341 ml (12 oz ) de bière = 142 ml (5 oz) de vin = 43 ml (1,5 oz) de spiritueux

L'alcool :

  • amoindrit le jugement et la capacité de traiter l'information;
  • diminue l'habileté motrice et la vision périphérique, et nuit à l'équilibre;
  • ralentit le temps de réaction et les réflexes;
  • réduit la perception de la profondeur, la vision et le foyer;
  • perturbe l'oreille interne, ce qui réduit la capacité de distinguer la surface de l'eau en cas de chute;
  • accélère l'hypothermie.

Soyez responsable

  • Attendez d'avoir quitté l'eau avant de consommer de l'alcool. Si vous prenez de l'alcool après une journée de plaisance, assurez-vous d'avoir un conducteur désigné pour votre véhicule.
  • Ne laissez pas une personne qui a consommé de l'alcool conduire un bateau.
  • Servez des boissons non alcoolisées au conducteur et aux passagers d'une embarcation.
  • Portez un gilet de sauvetage ou un vêtement de flottaison individuel (VFI). La loi oblige à en transporter un par personne à bord.

Conditions météorologiques

Connaissez-vous les conditions météorologiques, l'état des plans d'eau et tout danger susceptible de compromettre votre sortie? Préparez votre sortie! Il importe que le conducteur et les passagers soient tous bien préparés. Travaillez ensemble et partagez les tâches nécessaires à la préparation.

Pour vous préparer à passer une journée agréable sur l'eau en toute sécurité, utilisez toujours une liste de vérification préalable au départ. Cliquez ici pour télécharger votre exemplaire gratuit!

Visitez le site de MétéoMédia pour connaître les conditions météo locales.

Liens de sécurité nautique