Sinistrés (Page 2)

Lisez les billets de la Croix-Rouge canadienne sur les urgences et les catastrophes ici et à l'étranger

Filtrer les articles par sujet

 

Plus récents billets

Une lettre qui fait chaud au cœur

Il y a quelques semaines, nos bénévoles du centre d’accueil et d’informations de Pierrefonds ont reçu une adorable lettre d’un couple de sinistrés des inondations. Nous la reproduisons ici intégralement parce qu’elle nous a beaucoup touchés.

Paroles de sinistrés des crues printanières au Québec

« J’ai perdu toutes les photos de bébé de mes quatre fils. Mon conjoint a utilisé les pompes du mieux qu’il a pu, mais l’eau montait trop rapidement. »

Quand Alicia nous fait un beau dessin

Dès le début du mois d’avril, le sous-sol de Bernard et Nicole Strauss a été inondé à l’Ile Bizard. Après quelques semaines, le couple s’est rendu au centre d’aide et d’information de la Croix-Rouge de Pierrefonds pour connaître les ressources disponibles

Cynthia, bénévole et sinistrée des inondations à Gatineau

Cynthia Pilon-Potvin est bénévole à la Croix-Rouge depuis cinq ans.
Le 5 mai dernier, elle assistait les sinistrés des inondations à notre centre d’accueil et d’information de Gatineau, mais au cours de la nuit, son appartement a été inondé.  

Comment gérer le stress intense causé par un sinistre

Les sinistres et les situations d’urgence, comme les inondations printanières qui touchent présentement des milliers de Québécois d’un bout à l’autre de la province, créent un stress immense. Les personnes qui traversent une situation de crise sont susceptibles de ressentir un niveau de stress très élevé, et il est important de se rappeler qu’une telle réaction est tout à fait normale.

Un nouveau départ – Récit de l’évacuation d’une famille de Fort McMurray

L’année dernière, Sheila Champion et sa famille ont vécu l’inimaginable : alors que le reste du pays, incrédule, suivait par l’entremise de divers médias la progression des feux de forêt qui menaçaient Fort McMurray, la famille Champion, ainsi qu’environ 88 000 autres résidents de la ville, était contrainte de fuir son domicile sans savoir si elle pourrait y retourner un jour

Rose-Alice Boivin et sa famille ont reçu « les essentiels de la vie » de la Croix-Rouge

Rose-Alice Boivin, son mari et ses deux enfants savent très bien ce que signifie l’aide réconfortante de la Croix-Rouge après un incendie. À 4 heures du matin  alors qu’ils avaient tout perdu dans les flammes,  des bénévoles de la Croix-Rouge leur ont porté secours avec des toutous, des couvertures, des trousses d’hygiènes et des bons d’achats pour se procurer de la nourriture et des vêtements et par-dessus tout, du réconfort.

Un peu de chaleur pour des sinistrés du verglas

Doris et son mari habitent Pokemouche, au Nouveau-Brunswick. Ils ont vécu sans électricité pendant 12 jours avant de se présenter au Centre de réchauffement de la Croix-Rouge situé à Tracadie-Sheila pour s’informer de la suite des choses. 

Votre adresse courriel

Inscrivez-vous à la liste de diffusion de croixrouge.ca pour recevoir des mises à jour par courriel.


À propos

Ce blogue de la Croix-Rouge est un lieu d’échange entre les bénévoles, les employés, les donateurs, les partenaires et tous ceux qui s’intéressent à la mission de la Croix-Rouge ici et ailleurs dans le monde.

Catégories

À la recherche d’un article? Choisissez parmi les catégories ci-dessous :

Archives