Lorsqu’une urgence médicale survient, il peut nous arriver de nous sentir dépassé par les événements. C’est pourquoi il est important d’être bien préparé afin d’intervenir rapidement pour sauver une vie.

Dans notre récente série de billets « Que faire en cas d’urgence », nous avons présenté les gestes à poser en cas de crise de panique ou d’accident vasculaire cérébral

Voici maintenant quelques renseignements et conseils à mettre en pratique si vous soupçonnez qu’une personne est victime de crise cardiaque. Voici les signes et les symptômes les plus courants d’une crise cardiaque. N’oubliez pas qu’ils peuvent varier d’une personne à l’autre, et que certaines personnes ne ressentent pas de douleur à la poitrine pendant une crise cardiaque.
 
blog_heartattack-(2).jpgSignes et symptômes d’une crise cardiaque
Sensation insupportable de serrement dans la poitrine
Difficulté à respirer
Douleurs abdominales ou dorsales (plus courant chez les femmes)
Peau froide et moite
Peau bleuâtre ou plus pâle que la normale
Nausées et vomissements
Douleur à la mâchoire
 
Lors d’une crise cardiaque, plusieurs personnes, en particulier les femmes et les personnes âgées, ont tendance à ressentir des signes plus subtils comme :
 
Un inconfort léger et diffus au niveau de la poitrine qui :
  • se dissipe et revient;
  • n’est pas nécessairement douloureux;
  • s’amplifie graduellement;
  • diminue avec le repos;
  • s’aggrave lors des périodes d’activité.
Une fatigue extrême
Un inconfort gastrique 
Des symptômes semblables à ceux de la grippe
 
Veuillez noter que les hommes peuvent également présenter ces symptômes.
 
Que faire
 
Si une personne autour de vous présente ces symptômes, il est important d’agir immédiatement au cas où il s’agirait une crise cardiaque. (Veuillez suivre les mêmes directives si vous présentez vous-même ces symptômes.)
 
1. Appelez les SMU/9-1-1 ou les services d’urgence locaux
2. Demandez à la personne de s’asseoir, de se reposer et d’essayer de demeurer calme.
3. Si vous avez de l’acide acétylsalicylique (ASS) comme de l’aspirine à votre disposition, invitez la personne à mâcher deux comprimés d’ASS de faible dose (81 mg), sauf en cas d’allergie à l’ASS ou de contre-indication. Si vous n’avez pas d’ASS à proximité, évitez de déplacer la personne, car cela pourrait augmenter sa pression artérielle, et demeurez avec elle.
4. Desserrez les vêtements de la personne.
5. Si la personne est inconsciente, commencez la RCR.

Les cours de secourisme et de RCR de la Croix-Rouge enseignent aux participants d’importantes techniques qui sauvent des vies : reconnaître les signes d’une urgence respiratoire ou circulatoire, appeler les secours médicaux, administrer la RCR et utiliser un défibrillateur externe automatisé (DEA).

« La RCR, administrée efficacement et conjointement avec un DEA immédiatement après un arrêt cardiaque, peut doubler les chances de survie de la victime », souligne Don Marentette, directeur des programmes de secourisme de la Croix-Rouge canadienne.

Vous pouvez également télécharger l’application de secourisme gratuite de la Croix-Rouge pour avoir des ressources pratiques à portée de main.

Assurez-vous d’être prêt à intervenir en cas d’urgence en suivant un cours de secourisme. Pour trouver un cours près de chez vous, cliquez ici.