Le temps des Fêtes a été particulièrement occupé pour nos bénévoles cette année qui ont assisté quelque 380 personnes sinistrées par un temps glacial.
 
Si cette période des l’année est déjà plus propice aux incendies, la vague de froid en provoqué une hausse des interventions, notamment en raison de l’utilisation des appareils de chauffage d’appoint tels que les poêles à bois. Ajoutez à ceci, les chandelles, les sapins trop secs, les lumières de Noël et les feux de cuisine et vous tenez un cocktail explosif.
 
Quebec-14-fevrier-2015-Quartier-St-Sauveur_2-credit-Steve-Jolicoeur_460-(1).jpgTout au long de l’année, y compris en plein milieu de la nuit à -30, les bénévoles de la Croix-Rouge répondent en moyenne à un appel d’urgence toutes les trois heures, dont une grande partie d’incendies résidentiels. Ils s’assurent que les sinistrés ont un toit, de la nourriture et des vêtements pour subvenir à leurs besoins au cours des premières 72 heures après un sinistre et leur offrent du réconfort très apprécié dans ces moments difficiles.
 



Voici quelques précautions importantes pour prévenir les incendies
  • Restez dans la cuisine lorsque vous utilisez la cuisinière. Si vous devez quitter la pièce, éteignez la cuisinière.
  • Placez les objets susceptibles de prendre feu (vêtements, serviettes et plastique) à au moins un mètre des sources de chaleur, comme les réchauds et la cuisinière.
  • Il ne faut jamais fumer au lit.
  • Il ne faut jamais laisser de bougies allumées sans surveillance.
  • Les arbres de Noël peuvent prendre feu très facilement, surtout lorsqu'ils se dessèchent. Veillez à arroser régulièrement votre arbre et à utiliser des lumières décoratives homologuées pour prévenir tout risque de surchauffe.
  • Installez des détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone à chaque étage de votre maison. Une fois par mois, vérifiez le bon fonctionnement des piles et remplacez-les en mars et en novembre, au moment de changer l’heure.
Établissez un plan avec les membres de votre famille et mettez-le en pratique :
  • Déterminez l'emplacement de toutes les issues de secours possibles.
  • Désignez une personne qui se chargera de prêter main-forte aux membres de la famille qui pourraient avoir besoin d'aide, comme les petits enfants et les personnes âgées.
  • Choisissez un point de rassemblement familial à l'extérieur de votre domicile.  
  • Assurez-vous que tous les membres de votre famille sont en mesure de reconnaître les sons émis par les systèmes d’alarme et qu’ils sachent quoi faire le moment venu.
  • Apprenez les techniques de sécurité incendie. Prenez quelques instants pour vous exercer à « ARRÊTER, VOUS JETER PAR TERRE ET ROULER » si vos vêtements prennent feu.
  • Procurez-vous une trousse d’urgence
En cas de sinistre résidentiel, il est important de prendre les mesures suivantes :
  • Suivez votre plan d’évacuation. Sortez et restez dehors.
  • Appelez à l’aide chez un voisin.
  • Sortez de votre maison en rampant sous la fumée basse.
  • Si la fumée, la chaleur ou les flammes bloquent votre sortie, demeurez dans la pièce et fermez les portes. Placez une serviette humide sous la porte et composez le 9‑1‑1. Ouvrez une fenêtre et agitez un morceau de tissu de couleur vive ou le faisceau d’une lampe de poche pour signaler que vous avez besoin d’aide.
  • N'ouvrez pas la porte si la poignée est chaude.

Pour en savoir davantage, téléchargez le Guide sur le rétablissement à la suite d’un incendie de la Croix-Rouge 
 
Crédit photo : Steve Jolicoeur