Il fait beau, il fait chaud, la tentation est forte de plonger dans une piscine ou dans un lac tête première. Mais avant de vous lancer, voici quelques consignes de sécurité pour éviter de vous blesser à la tête et de regretter ce plongeon pour le reste de votre vie.
 



Des chiffres qui font réfléchir  
  • Le plongeon constitue la principale cause de traumatismes à la moelle épinière liés à la pratique d'un sport.
  • 95 % des incidents de plongeon se produisent dans une eau dont la profondeur est de 1,5 m ou moins.
  • Plus de la moitié des incidents de plongeon causant la mort ou des blessures surviennent après une consommation d’alcool ou de drogue.
  • Le portrait type d’une victime de traumatisme à la moelle épinière à la suite d’un plongeon est un homme de 17 à 22 ans, qui n’a suivi aucune formation en plongeon et qui visite pour la première fois le lieu où l’incident se produit.
  • 40 % des traumatismes à la moelle épinière liés à un plongeon se produisent dans une piscine résidentielle. 
Voici 6 consignes essentielles à retenir

1- Testez avec vos pieds
Que le lieu vous soit familier ou non, entrez d’abord dans l'eau les pieds en premier afin d’en évaluer la profondeur et de détecter la présence de dangers.
Vérifiez la présence d'objets immergés tels que des bûches, des souches de bois, des roches ou des pieux. Prenez garde aux changements de profondeur.

2- Évaluez avec votre tête
Plusieurs facteurs doivent être pris en compte afin d'évaluer la sécurité d'un plongeon, notamment : la taille, le poids et le niveau d'habileté du plongeur, la longueur et la profondeur de la zone de plongeon, ainsi que la hauteur à partir de laquelle le plongeon est effectué. Il n'existe pas de profondeur spécifique qui sera sécuritaire pour tous les plongeurs.

Plongez uniquement dans une eau claire et dégagée dont la profondeur est d'au moins deux fois votre taille.
 
3- Savez-vous vraiment plonger ?
Évitez de plonger dans l'eau tête première à moins que vous ayez appris à le faire correctement et que vous soyez certain que l'eau est suffisamment profonde.
Découvrez nos programmes « Plongez prudemment » conçu pour les enfants de 11 ans et moins et « Impact soudain » pour les adultes et les jeunes de 12 ans et plus.
Présentés sous forme de DVD, ces programmes visent à prévenir les traumatismes liés au plongeon dans les piscines et les plans d'eau naturels tels que les rivières et les lacs.

4- Respectez les consignes
Respectez les panneaux « Plongeon interdit » et les règlements relatifs à la profondeur du plongeon dans des étendues d'eau libre.

5- Attention aux piscines résidentielles! 
La plupart des piscines résidentielles creusées et des piscines se trouvant dans les hôtels (même celles pourvues d'un plongeoir) ne sont pas assez profondes pour le plongeon, en particulier pour les hommes adultes. La distance entre le plongeoir et la pente menant à la partie peu profonde de la piscine est souvent trop courte et la tête du plongeur peut heurter le fond.
 
6- Ne plongez pas dans… l’alcool
Évitez de nager ou de plonger après avoir bu de l'alcool. La consommation d'alcool, même en petite quantité, peut accroître le risque de traumatismes.
 
Image: America Funniest video