Qui ne rêve pas de ranger ses bottes d’hiver et ses pelles, de voir la neige laisser place aux fleurs et la neige fondre au soleil? Pourtant, les températures clémentes et les autres facteurs qui accompagnent l’arrivée du printemps ne sont pas sans risque. En effet, ils peuvent accroître les risques d’inondations. À travers le pays, les inondations sont l’un des sinistres les plus courants et l’un des plus coûteux.

Les inondations peuvent faire beaucoup de ravages. C’est la raison pour laquelle nous voulons vous fournir des ressources et des conseils pratiques qui vous aideront à vous préparer à l’éventualité d’une inondation chez vous ou dans votre collectivité.

Peguis-April-460-min.jpgSelon Cailin Hodder, gestionnaire principale des interventions d’urgence pour le Manitoba et le Nunavut, les risques d’inondation augmentent habituellement à cette période de l’année. Plusieurs communautés du Manitoba ont d’ailleurs été inondées la semaine passée.

« La Croix-Rouge surveille de près les facteurs environnementaux susceptibles de provoquer une catastrophe. Par exemple, dans les Prairies, trois critères sont pris en compte pour évaluer le risque d’inondations : le niveau d’humidité qui précède l’arrivée de l’hiver (nous avons battu un record cette année), le niveau de précipitations pendant l’hiver (un autre record battu cette année) et le rythme de fonte de la neige; si ce dernier s’accélère, nous pourrions être pris de court, mais ce n’est pas le cas pour le moment ».

Même si les risques d’inondations sont moins élevés au Québec que dans les Prairies, vous n’êtes jamais à l’abri d’un débordement du fleuve ou d’une rivière, d’un refoulement d’égout ou toute autre cause d’inondation subite. La grosse tempête du 15 mars dernier a entraîné le débordement du fleuve et des inondations dans plusieurs secteurs de Québec et de Lévis.

Cailin souligne l’importance de se préparer à divers types de sinistres individuels, comme les inondations.

« Il est important d’avoir établi un plan personnel qui vous indiquera où retrouver les membres de votre famille en cas d’évacuation, a-t-elle expliqué. N’oubliez pas non plus d’assembler une trousse d’urgence prête-à-emporter qui contient des articles essentiels comme des médicaments et des documents importants. Ne négligez pas ces éléments, parce que vous pouvez devoir vous absenter de votre domicile pendant une longue période ».

Pour être prêt à toute éventualité, vous devez connaître les risques présents dans votre communauté, établir un plan et assembler une trousse d’urgence qui rassemble tout le nécessaire.

Découvrez une foule de conseils pratiques sur la préparation aux catastrophes sur  www.croixrouge/pret.     
Et pour savoir quoi faire avant, pendant et après une inondation dans votre province, consultez le site du gouvernement sur la sécurité publique.