Analyse des besoins : évacuations à la suite des inondations au Manitoba en 2011

Topics: Manitoba, Situations d'urgence et catastrophes au Canada
21 juin 2013

(Ottawa) – Au début du mois de juin, le ministère des Affaires autochtones et du Développement du Nord Canada (le Ministère) a demandé à la Croix-Rouge canadienne de réaliser une analyse des besoins à long terme des personnes qui avaient été contraintes de quitter leur foyer lors des inondations au Manitoba, en 2011. Près de 2 000 personnes avaient pris part à ces évacuations dans 6 collectivités autochtones frappées par des inondations.

L’analyse des besoins est effectuée par des membres du personnel dûment formés de la Croix-Rouge canadienne, tous dotés d’une solide expérience et d’une expertise en matière de secours et de rétablissement en cas de catastrophe. Les aspects phares de l’analyse sont la santé, la collectivité, les moyens de subsistance, le logement, la sécurité et la protection. À partir des résultats obtenus, la Croix-Rouge formulera et soumettra des recommandations à l’endroit du Ministère.

Dans le cadre d’un vaste processus de consultation, l’équipe d’analyse des besoins a commencé à rencontrer les dirigeants des collectivités touchées afin de déterminer les moyens optimaux de venir en aide aux sinistrés. Cette première étape de l’évaluation a débuté le 20 juin 2013.3

La Manitoba Association of Native Firefighters (l’Association), un groupe de pompiers autochtones, a comme mandat de mener des interventions et d’offrir des secours lorsqu’une catastrophe survient dans une  collectivité autochtone au Manitoba. Le 3 juin, l’honorable Bernard Valcourt, ministre des Affaires autochtones et du Développement du Nord canadien, a émis une déclaration publique selon laquelle il avait « demandé aux représentants du Ministère de travailler avec l'Association pour élaborer un plan de transition, en collaboration avec les collectivités des Premières Nations touchées ainsi que la province, qui appuie cette façon de faire. Ce processus prévoit notamment une collaboration avec la Croix-Rouge canadienne, qui travaillera avec les collectivités touchées afin de mener une évaluation des besoins à long terme des personnes évacuées. »

La santé et le bien-être des collectivités sinistrées sont au cœur des opérations de rétablissement. La Croix-Rouge canadienne s’est engagée à travailler de concert avec les collectivités sinistrées, l’Association, le Ministère et autres partenaires tout au long du processus d’analyse des besoins, qui devrait toucher à son terme à la mi-juillet.

Depuis longtemps, la Croix-Rouge canadienne mène des opérations de secours et de rétablissement lorsque des catastrophes surviennent au Canada et dans le monde entier. En moyenne, la Croix-Rouge intervient toutes les quatre heures à la suite d’une catastrophe au Canada, d’incendies résidentiels à des feux de forêt en passant par des inondations.