Les équipes de la Croix-Rouge se mobilisent à l’approche de l’ouragan Matthew

Topics: Amériques, Situations d'urgence et catastrophes dans le monde
03 octobre 2016

l’ouragan Matthew

Les Sociétés nationales des Caraïbes et de l’Amérique centrale redoublent de vigilance et multiplient les mesures de préparation à l’approche de l’ouragan Matthew.
 
La tempête de catégorie 4 prend de l’ampleur et les météorologues ont recensé des vents soufflant jusqu'à 220 km/h. L’œil de l’ouragan devrait toucher la Jamaïque dimanche ou lundi.
 
« Nos équipes en Jamaïque, en Haïti, en République dominicaine et en Colombie vaquent présentement aux préparatifs dans les collectivités, a expliqué Walter Cotte, directeur régional, Amériques, Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (Fédération internationale). Nos bénévoles et nos employés sont prêts à intervenir immédiatement pour répondre aux besoins des personnes touchées. »
 
En Jamaïque, la Croix-Rouge a stocké une quantité suffisante de couvertures et d’ustensiles de cuisine pour subvenir aux besoins de 1 000 familles, ainsi que 300 trousses de nettoyage.
 
La Croix-Rouge dominicaine a entreposé des fournitures pour venir en aide à environ 2 500 sinistrés et dispose de 21 systèmes de traitement d’eau. Des équipes responsables de l’approvisionnement en eau et de l’assainissement ainsi que des équipes chargées de prodiguer du soutien psychosocial et des soins médicaux sont prêtes à être déployées.
 
En Haïti, les bureaux de la Croix-Rouge sont en état d’alerte et ont suffisamment d’articles de secours pour répondre aux besoins de plus de 3 000 personnes.
 
En Colombie, plus de 500 bénévoles et membres du personnel de la Croix-Rouge ont été mobilisés afin d’offrir du soutien aux collectivités vulnérables.
 
Au cours des prochains jours, l’ouragan Matthew risque de provoquer de fortes houles dans certaines régions côtières de Puerto Rico, de l’île d’Hispaniola, de la Jamaïque, d’Aruba, de Bonaire, de Curaçao, du Venezuela et de la Colombie. On redoute les violents courants causés par le passage de l’ouragan, qui pourraient mettre en péril la vie de ceux qui s’aventureraient en mer.
 
La Fédération internationale surveille attentivement l’évolution de la situation, collabore avec les Sociétés nationales locales afin de mobiliser l’aide et se tient prête à dépêcher ses équipes d’intervention d’urgence dès que le besoin se fera sentir. 

Comment les Canadiens peuvent-ils aider?

La Croix-Rouge canadienne suit de près la situation et se tient prête à intervenir au besoin. Si les besoins humanitaires dépassent les capacités locales, la Croix-Rouge canadienne fera appel à la générosité du public canadien, qui ne manque jamais de prouver sa profonde humanité et sa grande solidarité envers les personnes dans le besoin.
 
Toutefois, les Canadiens sont toujours invités à faire un don au fonds « Ouragan Matthew ».