La Croix-Rouge vient en aide aux habitants de Madaya et d’autres villes en Syrie

Topics: fonds Crise en Syrie, Moyen-Orient et Afrique du Nord
22 janvier 2016

La Croix-Rouge vient en aide aux habitants de Madaya et d’autres villes en Syrie Les 11, 14 et 18 janvier, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), le Croissant-Rouge arabe syrien et les Nations Unies ont travaillé de concert afin d’apporter une aide indispensable aux milliers de Syriens vivant dans les régions assiégées.

Les convois humanitaires de la Croix-Rouge ont permis d’offrir une aide vitale sous forme de vivres, d’eau et de soins médicaux aux résidents des villes assiégées de Madaya, de Kafraya et de Foua, en Syrie.

Madaya, une ville située dans le gouvernorat de Damas-Campagne, compte une population d’environ 42 000 habitants, chiffre qui englobe les quelque 17 600 personnes ayant dû se déplacer à l’intérieur du pays. Les villes de Foua et de Kefraya sont situées près de la ville d’Idleb, qui recense quelque 20 000 habitants.

Les habitants de ces régions vivent en état de siège et avaient désespérément besoin d’aide. Hélas, les secours se faisaient attendre depuis octobre 2015. Le convoi, constitué de plus de 125 camions, transportait des fournitures médicales, des couvertures, des colis alimentaires, du lait maternisé et des aliments nutritifs pour les enfants ainsi que d’autres articles médicaux essentiels. Des soins médicaux ont également été prodigués par le personnel du CICR. Sur le terrain, des centaines d’employés et de bénévoles de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ont uni leurs efforts afin d’assurer le succès de cette opération.

Maintenant que l’hiver s’est installé, l’aide compte plus que jamais. Les températures froides ne font qu’aggraver les souffrances des personnes vivant dans les régions assiégées.

Dans un récent article paru dans le Globe and Mail, Conrad Sauvé, président et chef de la direction de la Croix-Rouge canadienne a écrit : « La tragédie de Madaya nous rappelle brutalement qu’un demi-million de personnes vivent dans des régions assiégées ou reculées en Syrie. En tant qu’acteurs humanitaires, notre priorité consiste à venir en aide le plus rapidement possible aux résidents des villes assiégées de Madaya, de Zabadani, de Foua et de Kefraya afin d’éviter que cette situation humanitaire alarmante ne se détériore. » 

Marianne Gasser, chef de la délégation du CICR en Syrie, a souligné l’importance de faciliter l’accès à ces régions. À cet égard, elle a qualifié l’opération menée le 11 janvier d’« avancée très positive », tout en rappelant que les efforts doivent se poursuivre afin d’alléger les souffrances du peuple syrien.

Parallèlement, le CICR a demandé la levée des sièges à la grandeur de la Syrie.

Les Canadiens peuvent aider la Croix-Rouge à poursuivre ses efforts humanitaires indispensables en Syrie, dont la distribution d’eau, de colis alimentaires, de vêtements chauds et la prestation de soins médicaux, en versant un don au fonds Crise en Syrie.