Semaine de l’action bénévole : profils de Dave et Dotti Penny

Topics: Au Canada, Île-du-Prince-Édouard, Bénévole
10 avril 2015

Cette semaine, la Croix-Rouge canadienne rend hommage à tous ses bénévoles dans le cadre de la Semaine de l'action bénévole qui se déroule du 12 au 18 avril 2015.

Qu’il s’agisse de gérer leur propre entreprise, d’élever leurs quatre enfants, de prêter main-forte à des habitants de l’Île-du-Prince-Édouard touchés par un incendie résidentiel ou de sillonner les routes  pendant plusieurs mois à bord de leur maison mobile, Dave et Dotti Penny apprécient tous les moments passés ensemble.

C’est la raison pour laquelle ils étaient particulièrement ravis d’apprendre que la Croix-Rouge canadienne et la Croix-Rouge américaine accueillaient volontiers des couples de bénévoles au sein de leurs programmes de gestion des sinistres. 

« C’est vraiment merveilleux que la Croix-Rouge nous permette de faire du bénévolat ensemble, a confié Dotti, âgée de 66 ans. Nous souhaitions vraiment aider les autres et pour nous, c’est beaucoup plus simple et agréable de partager ces expériences à deux! »

Originaire du New Hampshire, aux États-Unis, le couple a d’abord offert ses services à la Croix-Rouge américaine lorsque l’ouragan Katrina a balayé les États côtiers de l’est du pays en 2005. Déployés en Louisiane, Dave et Dotti se sont rendus au domicile des sinistrés afin de leur apporter des secours d’urgence. 

« Lorsque Katrina a frappé la côte, nous voulions de toute évidence venir en aide aux sinistrés, a mentionné Dave, âgé de 56 ans. Comme ma conjointe et moi étions propriétaires d’une compagnie d’assurance, nous avons souvent dû interagir avec des personnes touchées par un sinistre. Notre expérience nous a donc permis de leur offrir le soutien nécessaire.  »

Un an plus tard, le couple à la retraite est venu s’installer dans la propriété riveraine dont ils sont tombés amoureux pendant leurs vacances sur l’Île-du-Prince-Édouard. Peu de temps après le déménagement, Dave et Dotti ont proposé leurs services au bureau local de la Croix-Rouge canadienne dans l’espoir de prêter main-forte aux habitants de l’île. Depuis, ils partagent leur temps entre l’Île-du-Prince-Édouard et le New Hampshire, et estiment avoir été en mesure d’intervenir conjointement à la suite de quelque 40 sinistres survenus à l’échelle locale, en majorité des incendies résidentiels. En tant que parents, ils ont également trouvé le temps de rendre visite à leurs enfants qui habitent aux quatre coins des États-Unis.

En cours de route, ils font parfois un arrêt aux bureaux de la Croix-Rouge afin de donner un coup de main au personnel. « Une fois, lorsque nous étions en Caroline du Nord, nous avons tout simplement cogné à la porte du bureau. Le personnel de la Croix-Rouge nous a accueillis à bras ouverts et n’a pas hésité à nous confier certaines tâches », se souvient Dave. 

« Œuvrer auprès de la Croix-Rouge s’avère toujours très valorisant, a ajouté Dotti. En fait, j’ai l’impression de recevoir plus que de donner! » Elle précise d’ailleurs que son réseau d’amis à l’Île-du-Prince-Édouard regroupe principalement des personnes rencontrées par l’entremise de la Croix-Rouge.

« J’imagine que c’est parce que nous partageons des objectifs communs. Ce sont généralement des personnes très aimables et généreuses. »

C'est grâce à la contribution de bénévoles comme Dave et Dotti que la Croix-Rouge canadienne est en mesure d'offrir des services aux collectivités les plus vulnérables d'un bout à l'autre du Canada.

Merci Dave et Dotti!