L’hôpital de campagne de la Croix Rouge canadienne arrive dans une région éloignée du Népal

Topics: Asie, Situations d'urgence et catastrophes dans le monde
05 mai 2015

Canadian Red Cross setting up a field hospital in the village of Dhunche. Un hôpital de campagne de la Croix‑Rouge canadienne a été déployé dans le village de Dhunche, une collectivité éloignée située à deux heures de Katmandou, près de la frontière du Tibet. La route qui mène à ce village est bloquée depuis le séisme de magnitude 7,8 qui a dévasté cette région du Népal. L’hôpital local a subi de lourds dégâts et la population a besoin de soins médicaux de toute urgence.

Le 2 mai dernier, une équipe médicale composée de 13 délégués de la Croix-Rouge a été déployée à Dhunche. Le séisme ayant rendu les routes impraticables, le transport du personnel de la Croix-Rouge ainsi que des tentes et du matériel médical a dû être assuré par hélicoptère. L’équipe aide maintenant le personnel local à soigner les blessés de la région.

Des soins ont notamment été prodigués à une femme qui souffrait d’une infection au pied. Cette femme avait dû marcher plusieurs jours pour se rendre à Dhunche. En raison des glissements de terrain et des crevasses dans la route, la seule façon d’atteindre le village était à pied.

« Ce type de maladie exige un traitement intensif, a déclaré Hossam Elsharkawi, directeur, Urgences et rétablissement, Opérations internationales, Croix-Rouge canadienne. Sans traitement, cette femme aurait pu perdre un membre ou même la vie. »

Diaporama photo : Des travailleurs humanitaires arrivent dans une collectivité éloignée du Népal

« J’ignore combien de temps je travaillerai à cet hôpital, mais je resterai tant qu’on aura besoin de moi », a confié Ola Dunin-Bell, une chirurgienne et déléguée de la Croix‑Rouge spécialisée en médecine en haute altitude et en milieu sauvage. Les habitants de certaines régions restent coupés du monde, mais des efforts sont faits pour les rejoindre par hélicoptère.

À Chartara, la situation est similaire. L’armée a évacué de nombreux blessés dans la région; certains ont la force de descendre de l’hélicoptère et de marcher, mais la plupart doivent être transportés. L’hôpital de Chartara est si lourdement endommagé que les traitements sont donnés dans des tentes, à l’extérieur. Une équipe médicale de la Croix‑Rouge de Norvège a déployé un hôpital de campagne à Chartara. Le déploiement a été retardé en raison d’un glissement de terrain qui a bloqué la route samedi dernier, mais l’hôpital est maintenant opérationnel et accepte les patients qui arrivent des régions éloignées du pays.

Les Canadiens sont invités à venir en aide aux personnes touchées par cette catastrophe en faisant un don au profit du Fonds Séisme au Népal et dans la région. Le gouvernement du Canada jumellera les dons admissibles du 25 avril 2015 au 25 mai.