La Croix-Rouge vient en aide aux sinistrés alors que le typhon Hagupit poursuit sa lente raversée des Philippines

Topics: Dans le monde, Situations d'urgence et catastrophes dans le monde
08 décembre 2014

Philippine Red Cross field personnel head to areas affected by Typhoon Hagupit.

Au cours de la fin de semaine du 6 et du 7 décembre 2014, le typhon Hagupit (nommé localement Ruby) a frappé de plein fouet la côte Est des Philippines. Des vents violents accompagnés de pluies torrentielles qui ont déversé jusqu’à 395 mm d’eau à certains endroits ont ravagé des maisons, des routes et d’autres infrastructures, en plus de perturber les communications.

Les équipes de la Croix-Rouge s’emploient à prêter main-forte aux régions sinistrées et à évaluer l’étendue des dégâts à mesure que le typhon continue de s’abattre sur d’autres régions. Les bénévoles de la Croix-Rouge philippine ont aidé près d’un million de personnes à évacuer leur domicile et à se rendre en lieu sûr, en plus de soutenir activement la gestion des centres d’hébergement, y compris la distribution de repas chauds.

Le risque d’inondations soudaines et de glissements de terrain demeure préoccupant alors que la tempête devrait poursuivre sa traversée de l’archipel au cours des prochains jours.

Kari Isomaa, chef de la délégation de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (la Fédération internationale) aux Philippines, a indiqué qu’un examen complet des répercussions sera réalisé au cours des prochains jours.

« Nous n’en sommes qu’aux premières étapes de l’évaluation des dégâts causés par le typhon, mais nous savons qu’à Tacloban, une ville frappée de plein fouet par le super typhon survenu l’an dernier, des familles auront besoin de fournitures de secours pour réparer leur maison, a déclaré M. Isomaa. Notre principale préoccupation concerne désormais le risque d’inondations. Alors que le typhon Hagupit continue poursuit sa route à travers le pays, le risque de glissements de terrain et d’inondations soudaines menace dangereusement les régions situées sur sa trajectoire. »

La Fédération internationale et la Croix-Rouge philippine disposent d’articles de secours pouvant subvenir aux besoins de 50 000 familles, notamment des bidons d’eau, des bâches, des ustensiles de cuisine et des trousses d’hygiène. La Croix-Rouge philippine s’apprête également à distribuer des colis alimentaires comportant suffisamment de provisions pour nourrir une famille pendant 3 jours à quelque 25 000 familles en plus de veiller à offrir des repas chauds aux évacués.

Le typhon Hagupit balaie l’archipel à peine un an après le passage dévastateur du typhon Haiyan qui a causé plus de 6 000 morts et détruit des centaines de milliers de maisons en novembre 2013.

Après le passage du typhon Haiyan et avec le soutien du gouvernement du Canada, la Croix-Rouge canadienne a déployé un hôpital de campagne mobile ainsi qu’une équipe de travailleurs humanitaires dûment formés afin de prodiguer des soins vitaux aux sinistrés. Au mois de février 2014, la Croix-Rouge canadienne a fait don de son hôpital de campagne à la Croix-Rouge philippine et a dispensé de la formation au personnel de la Société nationale. Grâce à cet apport, la Croix-Rouge philippine est en mesure de prodiguer des soins de santé de base à une collectivité de 30 000 personnes et de mettre sur pied l’hôpital de campagne advenant une situation d’urgence.

Comme toujours, la Croix-Rouge canadienne est prête à contribuer aux opérations de secours, notamment en mobilisant des fonds.

Pour le moment, la Croix-Rouge philippine n’a pas réclamé la création d’un fonds précis en soutien aux opérations de secours menées à la suite du typhon Hagupit. Néanmoins, les Canadiens peuvent toujours verser un don en ligne au profit du « Fonds de secours en cas de catastrophes à l’étranger ».

Les Canadiens peuvent également verser des dons en composant le numéro 1 800 418-1111 ou en communiquant avec leur bureau local de la Croix-Rouge canadienne.