La Croix-Rouge philippine assume la gestion de l'hôpital de campagne d'urgence

Topics: Dans le monde, Situations d'urgence et catastrophes dans le monde
03 mars 2014

Trois mois se sont écoulés depuis que le violent typhon Haiyan a ravagé de nombreuses collectivités aux Philippines et l’intervention médicale d’urgence de la Croix-Rouge canadienne a touché à sa fin. En novembre 2013, l’organisme a d’ailleurs remis son hôpital de campagne à la Croix-Rouge philippine.

Au début de l’intervention, la Croix-Rouge canadienne a déployé un hôpital de campagne d’urgence afin d’appuyer l’hôpital public d’Ormoc, qui avait subi de graves dégâts lors de la tempête. En tout, l’hôpital de campagne a admis 1 226 patients, en plus d’avoir pratiqué 114 opérations chirurgicales et 418 accouchements. De plus, son personnel a offert des services de soutien psychosocial à plus de 3 800 adultes et enfants. Il a aussi dispensé de la formation et des ateliers sur la prévention de la violence, la gestion du stress et la sécurité à quelque 230 enseignants et bénévoles.

Le 28 février 2014, la Croix-Rouge canadienne a fini de former les employés et les bénévoles de la Croix-Rouge philippine, fin prêts à prendre la relève. Elle leur a alors transféré la responsabilité de cet hôpital de campagne composé d’équipement de l’équipe de réponse aux urgences ainsi que de fournitures techniques et médicales obtenues sur place. Grâce à ce don, la Croix-Rouge philippine pourra prendre en charge les besoins médicaux de base d’une population de 30 000 personnes, en cas d’urgence.

La phase d’urgence correspond au soutien initial que nous avons apporté aux collectivités touchées par le typhon et le déploiement de l’hôpital de campagne a été un élément clé de cette phase. La Croix-Rouge canadienne est maintenant engagée dans la phase de rétablissement durant laquelle elle s’emploie à construire des abris et à soutenir les moyens de subsistance des sinistrés. La Croix-Rouge canadienne propose également des formations à ses collègues de la Croix-Rouge philippine afin qu’ils puissent assurer la gestion de l’hôpital de campagne », a expliqué Jose Garcia-Lozano, directeur, Partenariats stratégiques, Croix-Rouge canadienne. 

En plus d’avoir donné cet équipement médical et formé du personnel en prévision d’un déploiement, la Croix-Rouge canadienne s’est engagée à épauler la Croix-Rouge philippine en lui offrant de la formation continue et un soutien opérationnel, au besoin. La Croix-Rouge canadienne souhaite s’assurer que sa Société nationale sœur sera capable, le moment venu, de déployer l’hôpital et de prodiguer des soins médicaux d’urgence.

Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge est intervenu dès les premières heures de la catastrophe afin d’apporter des secours vitaux. Il a fourni un hébergement à plus de 320 000 ménages et sensibilisé plus de 100 000 personnes dans le cadre de ses programmes de santé et d’hygiène. La Croix-Rouge canadienne entend continuer à appuyer la Croix-Rouge philippine et les collectivités sinistrées alors que celles-ci cheminent sur la route du rétablissement.