Une étudiante de l’Université Queen’s reçoit le Prix humanitaire jeunesse

Topics: Nouveau-Brunswick, Prévention de la violence et de l'intimidation
05 juillet 2013

Queen's University student to receive Young Humanitarian award

La violence et le harcèlement peuvent nuire à l’avenir d’une jeune personne et laisser des séquelles psychologiques qui la suivront tout au long de sa vie. Les comportements méchants et blessants, tels que l’intimidation, peuvent avoir des effets néfastes sur les jeunes qui en sont la cible : le sentiment d’être menacé, l’insécurité et l’embarras. L’intimidation peut aussi se produire dans le cyberespace, un phénomène que l’on désigne sous le terme de « cyberintimidation » et qui consiste à blesser ou à ridiculiser une personne par voie électronique.
La Croix-Rouge canadienne, un organisme canadien de bienfaisance, s’emploie à enrayer l’intimidation sous toutes ses formes et à améliorer les conditions d’existence des jeunes. Grâce au dévouement et à la passion de ses bénévoles, la Croix-Rouge canadienne se met au service d’un grand nombre de personnes dans le besoin.

L’importance des efforts déployés par un seul bénévole et des bienfaits qui en découlent ne saurait être trop vantée. Alisha Virmani, étudiante à l’Université Queen’s, a récemment reçu le Prix humanitaire jeunesse de la Croix-Rouge canadienne au Nouveau-Brunswick pour le travail qu’elle a accompli dans la lutte contre l’intimidation au Canada. Sa propre histoire est source d’inspiration pour les jeunes qui ont déjà été la cible d’actes d’intimidation et qui souhaitent apporter des changements positifs au sein de leur collectivité.

L’histoire d’Alisha
Alisha a commencé à faire du bénévolat pour la Croix-Rouge pendant ses études secondaires, plus précisément à l’école secondaire de Fredericton. À cette époque, elle agissait à titre de jeune animatrice dans le cadre du programme de prévention de l’intimidation de la Croix-Rouge canadienne. Dans sa jeunesse, Alisha a été la cible d’exploitation sexuelle, de violence verbale et de propos dénigrants en personne et en ligne, en raison de ses origines culturelles. Cependant, son travail auprès de la Croix-Rouge lui a permis de venir en aide aux personnes qui ont connu les mêmes difficultés.

Alisha admet qu’il lui a fallu énormément de courage pour se défendre. Se remettre de la violence infligée par les personnes qui l’ont intimidée et de la négligence des adultes qui les ont protégés n’a pas été chose facile. En novembre 2013, à l’occasion d’un dîner organisé par la Croix-Rouge au Nouveau-Brunswick, à Saint John, l’organisme a annoncé la remise du Prix humanitaire jeunesse à Alisha. Au mois de mai, la jeune femme a prononcé une allocution lors de la conférence annuelle de l’Association canadienne des commissions et conseil des droits de la personne, qui s’est tenue à Halifax.

Selon Alisha, l’intimidation peut entraîner de lourdes conséquences sur la santé mentale d’une personne, d’où l’importance de s’attaquer à ce problème avec le même zèle que l’on accorde aux facteurs menaçant la santé physique. Alisha estime que la compassion est une qualité nécessaire à quiconque souhaite enseigner la prévention de la violence et de l’intimidation.

L’apport des jeunes
Les jeunes peuvent se mettre au service d’autrui de diverses manières et avoir une influence positive dans la vie des personnes dans le besoin. Qu’il s’agisse d’aider les autres à surmonter la douleur causée par la cyberintimidation ou de faire du bénévolat à l’échelle communautaire, les jeunes peuvent collaborer avec la Croix-Rouge canadienne dans le but de changer les choses.

La Croix-Rouge canadienne compte parmi les organismes sans but lucratif les plus actifs au Canada. Elle s’emploie à porter secours aux personnes touchées par des urgences et des catastrophes afin de les aider à vaincre tout problème ou obstacle qui pourrait en découler. L’esprit humanitaire qui sous-tend le travail de la Croix-Rouge canadienne est à l’œuvre partout au pays et aux quatre coins de la planète.

Si vous désirez appuyer les efforts de la Croix-Rouge canadienne, veuillez verser un don en ligne ou en personne en vous présentant à votre bureau local de la Croix-Rouge canadienne, dès aujourd’hui. Votre don peut faire toute la différence et permettre à l’organisme de venir en aide aux personnes qui traversent une dure épreuve.